Digestion : les bienfaits des plantes et huiles essentielles

Le système digestif est au cœur du bon fonctionnement de notre organisme, car c’est grâce à lui que nous pouvons utiliser au mieux les nutriments que nous apporte notre alimentation.

Plusieurs facteurs peuvent fatiguer voire fragiliser le système digestif : repas trop copieux ou trop riche bien sûr, mais également les mauvaises habitudes alimentaires, le stress, une faiblesse du système immunitaire… Lourdeurs, ballonnements, flatulences, aigreurs d’estomac, crampes, nausées ? Une digestion difficile peut conduire à des inconforts et désagréments plus ou moins handicapants dans la vie quotidienne.

Pour aider votre système digestif naturellement, privilégiez la phytothérapie et l’aromathérapie ! En effet, la nature regorge de bienfaits pour vous aider à bien digérer et à passer la journée en toute légèreté…

Les plantes qui facilitent la digestion

Utilisée et reconnue depuis l’antiquité, la phytothérapie a fait ses preuves pour faciliter la digestion et limiter les désagréments qui y sont liés. Voici une sélection des plantes aux propriétés les plus bénéfiques pour la digestion :

  • Le Fenouil (graines), l’Anis étoilé (ou Badiane) et le Carvi : stimulent la digestion, limitent les ballonnements et les gaz et apaisent les spasmes et douleurs abdominales.
  • La Camomille et la Mélisse : facilitent la digestion et apaisent les spasmes de l’appareil digestif.
  • L’Artichaut et le Radis Noir : facilitent la digestion, drainent le foie et stimulent la production de bile.
  • La Gentiane : facilite la digestion, limite les gaz, purifie le foie et stimule la production de bile.
  • Le Charbon végétal : apaise les brûlures d’estomac, limite les gaz et purifie le système digestif.
  • Le Thym : purifie l’appareil digestif, limite les ballonnements et soulage les douleurs abdominales.
  • Le Chardon-Marie : grâce à sa teneur en silymarine, protège et régénère le foie. Il favorise également la sécrétion biliaire.
  • L’Ananas et la Papaye : contiennent des enzymes (la broméline pour l’Ananas et la papaïne pour la Papaye) qui facilitent la digestion, limitent les ballonnements et les gaz.
  • Le Boldo : facilite la digestion, protège le foie et apaise les spasmes de l’appareil digestif.
  • La Coriandre, le Romarin et la Sarriette : facilitent la digestion et limitent les ballonnements et fermentations intestinales.
  • Le Basilic, le Curcuma, le Gingembre et la Réglisse : facilitent la digestion et ont des propriétés anti- inflammatoires permettant de soulager les brûlures d’estomac.
  • La Menthe et le Persil : facilitent la digestion et purifient l’appareil digestif.
  • La Cannelle : facilite la digestion, limite les ballonnements et les gaz et stimule les glandes salivaires et les muqueuses gastriques.

Comment les consommer ?

Le plus simple est de consommer ces plantes sous forme de tisanes. Vous pouvez trouver les plantes séchées en pharmacie, herboristerie ou magasin bio. Vous pouvez également les trouver sous forme de poudre à diluer, ou même de gélules prêtes à l’emploi.

 

Les huiles essentielles qui facilitent la digestion

Les huiles essentielles ont de nombreuses vertus pour la santé, et en particulier des propriétés assainissantes et purifiantes très efficaces dans le cas de problèmes digestifs.

Certaines huiles essentielles peuvent également faciliter la digestion et stimuler l’appareil digestif. Voici une sélection des huiles essentielles les plus bénéfiques pour la digestion :

  • Huiles essentielles de Basilic, Gingembre, Menthe Poivrée et Pamplemousse : facilitent la digestion et stimulent l’estomac.
  • Huiles essentielles de Citron et Romarin : facilitent la digestion et stimulent le foie.
  • Huiles essentielles de Cannelle et Origan : purifient le système digestif.
  • Huiles essentielles de Basilic, Carvi, Coriandre et Cumin : limitent les ballonnements et gaz.
  • Huiles essentielles de Basilic Tropical, Citron, Menthe Poivrée : apaisent les brûlures d’estomac et remontées acides.

Comment les consommer ?

Les huiles essentielles s’utilisent de différentes façons :

  • En diffusion : à l’aide d’un diffuseur d’huiles essentielles, ou bien en inhalation.
  • En application à même la peau : vous devez impérativement vérifier auparavant que l’huile essentielle que vous souhaitez appliquer n’est pas irritante, comme c’est par exemple le cas des huiles essentielles de Cannelle ou de Menthe Poivrée, ou photosensibilisante, comme c’est par exemple le cas de l’huile essentielle de Citron. Vous pouvez donc appliquer une goutte d’huile essentielle non irritante pure localement (sur le poignet par exemple) ou bien diluer votre huile essentielle dans une huile végétale, selon son degré d’irritation, et l’appliquer en massage. Vous pouvez également ajouter une dizaine de gouttes d’huile essentielle dans l’eau de votre bain.
  • Par voie orale : c’est l’utilisation la plus adaptée en cas de problèmes digestifs. Cependant, vous devez impérativement vérifier auparavant que l’huile essentielle que vous souhaitez ingérer est appropriée à ce type d’utilisation. Le mieux est de déposer une goutte d’huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale (olive ou colza par exemple) puis l’avaler. Vous pouvez également vous procurer des comprimés neutres ou bien des gélules gastro-résistantes pour ingérer vos huiles essentielles.

 

Pensez à renforcer votre organisme avec un complément en probiotiques

Dans un organisme sain, le tube digestif est colonisé par environ 100 000 milliards de « bonnes » bactéries essentielles appartenant à 400 espèces différentes, qui contribuent à la digestion et à la défense de l’organisme vis-à-vis des agressions extérieures. Etant donné que le système digestif abrite 50% du potentiel des défenses de l’organisme, et joue par conséquent un rôle déterminant dans notre immunité, il est important d’en préserver l’équilibre et de maintenir son bon fonctionnement.

Cependant, la flore bactérienne intestinale endogène est fragile, et certaines conditions (alimentation déséquilibrée, stress, fatigue, prise d’antibiotiques) l’affaiblissent et la déséquilibrent, entraînant troubles et risques pour l’organisme.

Dans ces conditions, la prise d’un complément à base de probiotiques permet de nourrir et « repeupler » la flore intestinale en bonnes bactéries, afin de faciliter la digestion des aliments et l’absorption des nutriments qu’ils contiennent, et de renforcer l’activité métabolique.

 

Les conseils de base pour ménager votre système digestif

Pour éviter les désagréments liés à une digestion difficile, le plus simple est encore de prévenir ! Voici quelques conseils simples pour limiter les risques :

  • Buvez beaucoup d’eau, de jus de fruits et de légumes frais, de tisanes.Mangez équilibré !
  • Evitez les repas trop copieux ou trop riches en graisses, qui sont difficiles à digérer.
  • Privilégiez les produits frais et naturels et évitez au maximum les produits transformés.
  • Limitez votre consommation d’alcool.
  • Limitez les chewing-gums et édulcorants.
  • Donnez de la saveur à vos plats et bénéficiez des propriétés digestives des herbes aromatiques et des épices : aneth, basilic, estragon, origan, persil, thym, romarin, aneth, coriandre, gingembre, cumin, curcuma…
  • Equilibrez vos menus et évitez d’exclure trop d’aliments.
  • Prenez votre temps pour manger et mastiquez bien les aliments, d’abord pour faciliter le travail de digestion et éviter les ballonnements, mais aussi parce qu’il faut une vingtaine de minutes pour que le signal de satiété atteigne le cerveau.
  • Consommez suffisamment de fibres, en particulier les fibres des céréales, car elles facilitent le transit intestinal.
  • Pratiquez régulièrement un minimum d’activité physique, qui stimule le transit intestinal. 30 minutes d’activité (marche, natation…) 2 fois par semaine est un minimum !
  • Respirez correctement, d’abord pour faciliter la digestion, mais aussi pour évacuer le stress, qui est un facteur de mauvaise digestion.
Sources :
Passeport Santé