Booster son système immunitaire

L’hiver approche… Mais qui pense à stimuler son système immunitaire avant qu’il ne soit concrètement mis à l’épreuve ?

Le milieu extérieur avec lequel nous sommes en contact est rempli d'une multitude de micro-organismes qui, pour la plupart, "rêvent" de pénétrer dans notre corps. Lorsqu'ils y parviennent, ces microbes peuvent produire des modifications physiologiques au sein de l'organisme qui sont susceptibles de durer plusieurs semaines : fièvre, fatigue, toux... C'est pourquoi notre organisme possède un système d’autoprotection pour lutter contre l'invasion de ces intrus qui cherchent à coloniser notre milieu intérieur.

Au-delà de la digestion, notre intestin joue également un rôle de « défenseur de l'organisme » contre les agresseurs. Pour le protéger, il érige en effet deux sortes de fortifications, qui tapissent sa paroi sur toute la longueur :

- le mucus, qui enduit l'épithélium et évite de ce fait tout contact direct entre les cellules et les micro-organismes,
- le système immunitaire intestinal, qui est composé d’une microflore importante : 100 000 milliards de « bonnes » bactéries essentielles qui luttent contre les bactéries pathogènes (effet barrière).

Le saviez-vous ? Environ 50% des cellules immunes de l'organisme sont présentes dans la muqueuse intestinale !

Cette flore intestinale endogène est cependant très sensible aux changements de saison qui peuvent la déséquilibrer. Pour soutenir son bon fonctionnement, il peut être ainsi utile de compléter son alimentation par un apport externe en probiotiques, ces fameuses « bonnes bactéries » ou « ferments lactiques » dont l’importance est aujourd’hui reconnue officiellement*.

Toutefois, ce ne sont pas toutes les souches de probiotiques qui sont reconnues comme efficaces pour soutenir le système immunitaire. Dans l’article du « Journal of Clinical Gastroenterology »  les souches ayant le niveau d’efficacité le + élevé sont : Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus plantarum, Bifidobacterium Lactis, Lactobacillus GG et Lactobacillus Johnsonii.

Alors, avant l’hiver, en tant que naturopathe, je vous recommande de soutenir vos défenses naturelles en prenant des probiotiques, contenant ces souches spécifiques, mais pas seulement…

Je vous conseille également l’utilisation de plantes dîtes d’hiver comme l’Echinacée, qui permet aussi de soutenir le système immunitaire et apaise les irritations, voir même des substances naturelles telles que la Propolis, qui est reconnue pour ses vertus protectrices.

> L’Echinacée est originaire d’Amérique du Nord, elle est réputée pour ses propriétés bénéfiques contre les refroidissements. Elle soutient les défenses naturelles de l’organisme et permet de lutter contre les petites agressions de la sphère respiratoire en apaisant la gorge et le larynx qui pourraient se trouver irrités.

> La Propolis, quant à elle, est produite par les abeilles. C’est une résine naturelle utilisée par les abeilles comme un enduit protégeant la ruche de toutes les agressions. Elle protège et assainit l’intérieur des alvéoles de la ruche. Elle est traditionnellement utilisée pour ses vertus protectrices.

*Dans un article paru dans le numéro de juillet 2008 du « Journal of Clinical Gastroenterology », le niveau d’efficacité accordé par les auteurs concernant l’usage des probiotiques pour améliorer le système immunitaire était de A. Cette cote correspond au niveau d’efficacité le plus élevé basé sur plusieurs études positives et de bonne qualité

Sources :
Passeport Santé